Christophe - Ingénieur économiste

"Le choix de la B/L, après une scolarité en Allemagne, a été essentiellement motivé par mon souhait de faire des études pluridisciplinaires approfondies. Et la B/L a effectivement été pour moi un moment exceptionnel de remise en cause, d’ouverture et de progrès intellectuel.
Certes, le fonctionnement des classes préparatoires en général, et de la B/L en particulier, constitue un système d’apprentissage et de sélection extrêmement exigeant et parfois peu adapté à la façon de travailler de certains étudiants. Mais pour qui peut se plier au rythme et s’imposer la discipline exigée, c’est une excellente école de polyvalence et de rigueur. Je peux affirmer en avoir profité tout au long de mes études et de mes différentes expériences professionnelles.
La solide formation mathématique et socio-économique de la B/L permet de maîtriser les outils de la théorie économique que j’ai étudiée par la suite, tout en les mettant en perspective et en établissant des liens avec d’autres domaines de recherche des sciences sociales.
Les méthodes de construction d’un argumentaire et d’une dissertation apprises en B/L aident dans la préparation de tous les travaux écrits que l’on peut être amené à rédiger par la suite. La structuration de la pensée et l’aisance rédactionnelle sont en effet des facteurs clés dans tous les métiers administratifs, que cela soit dans un gouvernement ou une organisation internationale, ainsi que dans de nombreuses fonctions d’analyse et de stratégie du secteur privé.
Enfin, par l’importance accordée aux matières littéraires – philosophie, littérature française et étrangère, histoire, langues –, la B/L a été pour moi une occasion jusqu’ici unique d’épanouissement intellectuel, difficile à retrouver dans d’autres études ou dans la vie professionnelle. La « largesse d’esprit » de la formation B/L est clairement un atout pour tous les métiers multi-fonctions aux responsabilités très variées. Elle contribue également, comme cela semble aujourd’hui être recherchée quasiment partout, à la capacité de trouver des aspects nouveaux à des choses soi-disant connues, à penser les problèmes différemment, à enrichir son domaine de pensée ou d’activité avec des idées venues d’ailleurs."


C.V.

Fonctions actuelles (depuis avril 2008)

Adjoint au chef du bureau des énergies renouvelables, Ministère en charge de l’énergie ;
suivi de divers aspects de la politique énergétique française (régulation du secteur solaire, politique industrielle, négociations européennes et internationales)

Formation

2007-2007
Formation d’ingénieur du Corps des Mines, Paris

2003-2004
Master of Science in Management Research, Université d’Oxford, Royaume-Uni.

2001-2003
Licence et maîtrise d’économétrie, magistère d’économie, Université Panthéon-Sorbonne

2001-2004
Elève à l’Ecole normale supérieure, Paris

1999-2001
Classe préparatoire B/L, Lycée Fustel de Coulanges, Strasbourg

1998
Abitur, Allemagne

Autres expériences

Depuis mi-2007
Co-fondateur et secrétaire de Celsius, association de réflexion sur l’Europe (www.celsius-europe.eu)

2005-2007
Economiste (consultant), Banque mondiale, région Moyen-Orient et Afrique du Nord, départements infrastructures et développement économique, Washington DC, Etats-Unis

2004-2005
Ingénieur projet (stagiaire), Veolia Eau, Leipzig, Allemagne

2003-2004
Analyste de financement de projet (stagiaire), Vinci Concessions, Londres, Royaume-Uni

1998-1999
Service national dans un hôpital, Allemagne


siège social : Lycée Pothier
2 bis rue Marcel Proust
45044 Orléans cedex 1

Contacter par courrier l'APKHKSES :
Mathieu Ferrière
3 allée du hameau Saint Jean
45000 Orléans

Contacter l'APKHKSES par courriel

Dernière mise à jour le 23-11-2017

Réalisation : Denis Anne (contacter le webmaster)
Ce site est optimisé pour Internet Explorer 7.0.